L'atelier de sérigraphie - UNION DES ARTS PLASTIQUES de Saint Etienne du Rouvray
UNION DES ARTS PLASTIQUES de Saint Etienne du Rouvray
Accueil > Editions d’art > L’atelier de sérigraphie

 L'atelier de sérigraphie

article dans "Les nouvelles de l’estampe" n°182, mai juillet 2002

mercredi 2 avril 2003

Par Jean Brumachon et GĂ©rard Chantier

L’Union des Arts Plastiques de Saint-Étienne-du-Rouvray est nĂ©e en 1963 â la suite de la première exposition organisĂ©e par la municipalitĂ©. Les exposants manifestèrent le dĂ©sir d’entrer en relation avec d’autres
artistes au plan national, de s’organiser sur place tout en rĂ©servant â leurs invitĂ©s un rĂ´le dĂ©terminant, â la fois d’attraction et de confrontation.

Par l’importance des invitĂ©s, la prĂ©sentation des divers courants de la crĂ©ation et le combat pour la dĂ©fense des crĂ©ateurs, l’U.A.P. devint très vite un pĂ´le de regroupement des artistes de la rĂ©gion. Le problème de la diffusion et de l’information se posa rapidement. L’affiche devait ĂŞtre l’image et le vecteur de ce qui Ă©tait montrĂ© et donc ĂŞtre digne de se nommer " affiche ". CrĂ©ant nos affiches dès le dĂ©but, il nous fallait les faire imprimer. Mais n’Ă©tant pas maĂ®tres de l’impression, les rĂ©sultats n’Ă©taient pas de la qualitĂ© attendue, d’autant que nos moyens financiers Ă©taient très limitĂ©s. C’est ainsi que la technique de la sĂ©rigraphie s’est imposĂ©e. Technique relativement simple et très souple, assez peu onĂ©reuse, elle pouvait satisfaire nos dĂ©sirs. Dans un local mis â notre disposition par la municipalitĂ©, nous fĂ®mes nos premières tentatives d’impression plus ou moins rĂ©ussies. Dès 1973, l’Atelier Ă©tait crĂ©Ă©. Le matĂ©riel, sommaire au dĂ©part, s’amĂ©liora grâce â l’ingĂ©niositĂ© de certains, au savoir et â la pratique d’autres. Nous rĂ©alisâmes alors nos premières affiches.

En 1975, Xavier Longobardi crĂ©a une composition originale en trois couleurs sur calque, pour que nous l’imprimions en sĂ©rigraphie. Notre première estampe Ă©tait nĂ©e. Le tirage Ă©tait alors de 32 exemplaires signĂ©s par l’artiste. 200 affiches furent tirĂ©es. Apres cela, nous primes l’habitude d’Ă©diter une affiche et une estampe originale de chaque invitĂ©. L’estampe Ă©tait tirĂ©e Ă  50 exemplaires. A partir de 1990, l’atelier d’impression municipal prit en charge l’Ă©dition des affiches pour la plupart de nos expositions. Cela nous permit alors de nous consacrer totalement au travail de l’estampe, les tirages dĂ©passèrent les cent unitĂ©s.

De nombreux artistes nous ont fait confiance, crĂ©ant pour nous des oeuvres originales ; il n’est qu’Ă  consulter le dĂ©pĂ´ts effectuĂ© il y a peu a la BnF, pour en ĂŞtre convaincu.

Pour certains crĂ©ateurs, ce fut mĂŞme leur première expĂ©rience de la sĂ©rigraphie : Marfaing, Delfino, Lybinka, Kolar et Singier.

L’atelier reste encore très artisanal, mais nous attachons une grande importance â l’Ă©dition de ces estampes qui pour nous est un moyen d’entrer en relation plus Ă©troite avec nos invites, grâce â un travail de rĂ©ciprocitĂ©. Editer une estampe implique des Ă©changes plus forts avec le crĂ©ateur que s’il prĂŞte simplement une oeuvre. Cette dĂ©marche permet aussi Ă  un public plus large d’acquĂ©rir des oeuvres originales pour une somme relativement modique, acquisitions qui la plupart du temps seraient interdites Ă  beaucoup.

La pĂ©rennitĂ© de l’Atelier de sĂ©rigraphie est aussi une des clefs de la pĂ©rennitĂ© de l’Union des Arts Plastiques de Saint- Etienne du Rouvray.