Jean-Pierre Fruit - UNION DES ARTS PLASTIQUES de Saint Etienne du Rouvray
UNION DES ARTS PLASTIQUES de Saint Etienne du Rouvray
Accueil > Expositions Ă  Rouen > Jean-Pierre Fruit

Jean-Pierre Fruit

jeudi 18 mars 2004

TRANS – FIGURATIONS

vernissage vendredi 30 Ă  partir de 17h

Exposition du 30 avril au 23 mai 2004
du jeudi au samedi de 15 h Ă  19 h
le dimanche de 15 h Ă  18 h

Espace de l’Union des Arts Plastiques de Saint-Etienne du Rouvray
8 rue de la Pie
Rouen

JPEG - 54 ko
Triple arborescence

C’est ici la troisième exposition personnelle de Jean-Pierre FRUIT dans l’Espace de l’Union des Arts plastiques. Depuis sa première exposition personnelle de 1999 intitulĂ©e « Empreintes et mĂ©tamorphoses », l’artiste traite de motifs d’inspiration principalement vĂ©gĂ©tale, entre nature morte et paysage. La dĂ©marche, Ă  première vue abstraite, vise en rĂ©alitĂ© Ă  retrouver la figuration, sortie de son contexte naturaliste et rĂ©interprĂ©tĂ©e de façon symbolique. Les compositions utilisent souvent le fractionnement en sous-ensembles qui ne sont pas sans Ă©voquer des prĂ©delles et retables. La composition en fenĂŞtres a d’ailleurs justifiĂ© l’intitulĂ© de « CroisĂ©es » pour la deuxième exposition personnelle de 2002. Les techniques utilisĂ©es donnent toujours une place importante Ă  la matière. L’exposition de 1999 prĂ©sentait des monotypes rĂ©alisĂ©s Ă  partir de l’empreinte directe de vĂ©gĂ©taux dans l’encre de gravure, plus ou moins retravaillĂ©s Ă  la peinture. La deuxième exposition de 2002 prĂ©sentait des collages directs d’élĂ©ments vĂ©gĂ©taux laissĂ©s en couleurs naturelles ou enrichis par la peinture.

JPEG - 43.9 ko
L’oeil et l’oreille

L’exposition actuelle est le produit d’un travail engagĂ© Ă  l’automne 2002. Cette fois, l’empreinte des vĂ©gĂ©taux a Ă©tĂ© recueillie par leur insertion dans du papier absorbant, soit sous la forme d’une image naturelle rĂ©sultant de leur dĂ©composition, soit comme un « enkystement » de la matière dans le papier. Les papiers, collĂ©s sur toile, sont, soit laissĂ©s en l’état, ou peu modifiĂ©s, soit retravaillĂ©s Ă  la peinture, dans des compostions de plus ou moins grand format. Ces dernières Ă©voquent souvent, par la forte prĂ©sence de la matière, l’émergence de bas-reliefs. On peut voir cette dĂ©marche tantĂ´t comme une « transfiguration » des vĂ©gĂ©taux morts – d’oĂą le titre de l’exposition - tantĂ´t comme la fossilisation d’objets archĂ©ologiques.

Jean-Pierre Fruit s’est engagĂ© dans les formes contemporaines de l’art lorsqu’il est entrĂ© dans l’atelier de Denis Godefroy, en 1990. Il a aussi bĂ©nĂ©ficiĂ© des enseignements de Jean-Claude Pinchon, Jean-Pierre Bourquin et Jean-Claude ThĂ©venin. Il est membre de l’Union des Arts Plastiques de Saint-Etienne du Rouvray depuis 1997. Il a participĂ© dans ce cadre Ă  une douzaine d’expositions collectives et Ă  une exposition en collectif restreint, « 3 + 1 », en 2002, avec Chantal PrĂ©vost, JoĂ«l Fliecx et LĂ©o Baron. Il a Ă©galement participĂ© Ă  une dizaine d’expositions collectives dans d’autres structures.